Fournisseurs Internet Indépendants : Jouer dans la cour des grands

À une époque où le marché est ouvert plus que jamais pour les compagnies de télécoms, on observe une croissance fulgurante des efforts marketing dans ce domaine, compétition oblige. Les fournisseurs internet au Canada se font littéralement la guerre à coup de millions en initiatives marketing traditionnelles et web. Il suffit de syntoniser n’importe quelle chaîne de télé populaire pour remarquer la quantité phénoménale de publicités visuelles qui y figure. Même constat dans les journaux, où certaines compagnies se paient des pages entières. Sur le web, on remarque également une présence grandissante, que ce soit en Pay per Click (Google Adwords, etc…) ou sur les média sociaux. Est-ce que les résultats sont au rendez-vous pour ces grandes entreprises qui investissent sans compter? Quel est réellement l’impact de cette compétition croissante dans le milieu des télécommunications pour le consommateur?

Fournisseurs Internet indépendants : Nouvelle réalité

Il y a de cela quelques années, le choix pouvait apparaître limité pour les consommateurs en matière d’internet haute vitesse. Certaines régions du Québec devaient parfois se contenter d’une seule option valable, notamment à cause d’une vieille entente entre les distributeurs approuvée par le CRTC. Presque en situation de monopole dans certains cas, les géants fournisseurs internet avaient le gros bout du bâton. Et comme dans tous les cas d’oligopole et de monopole, c’est le consommateur qui en sort perdant… Heureusement, la montée en puissance des fournisseurs internet indépendants ces dernières années vient changer la donne grandement. N’ayant pas la même notoriété que les gros joueurs comme Bell et Videotron, ils doivent offrir au consommateur des tarifs alléchants pour pouvoir se tailler une place dans le marché. C’est notamment le cas d’Electronic Box, une entreprise fondée en 1998 et présidée par Jean-Philippe Béïque. Il suffit de visiter quelques sites de classement de fournisseurs pour voir le niveau de satisfaction palpable des clients d’Electronic Box, que ce soit au Québec ou en Ontario. Tarifs intéressants, limites de bande passante beaucoup plus raisonnables que la compétition, options illimitées disponibles, etc. Tous des atouts primordiaux pour le consommateur.

Alors pourquoi est-ce que les indépendants ont toujours de la difficulté à prendre leur juste part du marché?

Gagner la confiance du consommateur une étape à la fois

La pente peut sembler abrupte pour les petits joueurs dans le domaine, mais heureusement, le marketing sur le web est plus accessible financièrement parlant que sur les médias traditionnels, ce qui donne une chance aux indépendants de se faire connaitre sans se ruiner. De plus, certains sites comme dslreports.com permettent aux utilisateurs de faire une critique de leur fournisseur internet et ainsi d’aider les gens à faire un choix éclairé. De savoir que de nombreux clients d’une compagnie indépendante n’éprouvent aucune difficulté et sont très satisfaits du service ne peut que contribuer à un gain de notoriété pour ces compagnies. En d’autres termes, c’est de la publicité positive pratiquement gratuite. Pour en revenir à Electronic Box, il n’est pas rare de voir le président M. Béïque répondre à ses clients ou futurs clients sur les forums de discussion en personne. C’est sans l’ombre d’un doute une pratique fortement appréciée par le public qui augmente le niveau de confiance du consommateur.

Une tendance constamment en hausse

La demande des consommateurs pour un choix plus grand en matière de télécommunications se fait sentir. Depuis 2 ans, on remarque une baisse accrue des abonnements aux services de télévision, ce qui fait que les gens sont plus enclins à aller voir ailleurs pour leurs services internet, n’ayant plus peur de perdre leur fameux rabais pour services combinés. Le bouche-à-oreille y est également pour beaucoup. Il suffit de tendre l’oreille pour remarquer la gronde populaire vis-à-vis des compagnies de télécommunications traditionnelles. Avec de plus en plus de solutions de rechange disponibles, il y a fort à parier que la migration vers les compagnies indépendantes ne fait que commencer, et que les grands du marché auront à revoir leur offre pour demeurer dominants. Au final, le grand gagnant reste le consommateur!